Aller au contenu

CHOISISSEZ VOS INFLUENCEURS

Source image : Les dépêches du Bassin du Congo

Connaissez-vous quelqu’un dont l’opinion impacte un grand nombre de personnes ? Il s’agit d’un influenceur ou leader d’opinion. Ces termes désignent toutes les personnes qui arrivent à modifier ou à canaliser dans un sens ou dans l’autre le comportement de leur audience. L’effet qu’elles ont sur nous dépend du contenu qu’elles proposent : certaines nous poussent à acheter plus de vêtements ou plus de vernis à ongles, d’autres nous sensibilisent sur des problématiques méconnues ou nous font participer à des luttes nobles.

Les influenceurs ont existé bien avant l’ère du numérique. On a toujours utilisé des personnages connus pour promouvoir une idée ou pour nous pousser à la consommation, notamment à travers les publicités ou la médiatisation de personnages publics. La différence est qu’aujourd’hui, ce statut paraît plus accessible. On pense qu’il suffit d’avoir une bonne caméra et de bien parler pour être un leader d’opinion. La recette officielle: le bon nom, un contenu accrocheur et de l’exposition. Je précise “accrocheur” en parlant du contenu car on peut attirer les masses sur une idée sans que celle-ci ne soit forcément productive.

Certaines personnes banalisent le statut d’influenceur, pourtant les créateurs de contenu fournissent énormément d’efforts pour en arriver là. Au quotidien, ils soignent leurs images, ils font en sorte de proposer régulièrement des publications et s’assurent de maintenir leurs abonnés.
Se surpasser et créer de l’interaction autour de son activité représente beaucoup de travail. Les influenceurs sont avant tout des bosseurs. Certains sont des cuisiniers qui améliorent constamment leurs recettes, d’autres sont des passionnés de musique qui apprennent sur l’industrie et qui écoutent des albums entiers. Il y a également les pasteurs qui étudient leurs livres sacrés et l’histoire de leur religion ou encore des activistes et entrepreneurs qui charbonnent jusqu’à obtenir de bons résultats. Derrière les caméras, il y a énormément de travail.

C’est au prix de leur acharnement au travail qu’ils acquièrent leur statut, les abonnés leur font confiance et voient en eux une référence dans leur domaine.

Les leaders d’opinion participent à l’éveil de la société. Lorsque les médias classiques font de la censure, ce sont eux qui assurent la tâche de sensibilisation. Pour vous donner un exemple, il y a des sujets dont je n’ai jamais entendu parler à la télé mais qui ont leur importance: le sort des Ouïghours en Chine, la résistance des africains pendant la colonisation ou certains scandales dans la sphère politique. Si je ne peux pas compter sur nos médias non impartiaux et corrompus pour m’informer, je peux au moins compter sur les gens d’internet.

Être influenceur procure des privilèges mais cela vient aussi avec une lourde charge. On se souvient de la polémique autour du mariage de Coco Émilia. Elle était accusée de salir les valeurs africaines en exposant le montant faramineux de sa dot. C’est le vice qu’il y a avec les influenceurs, la proximité qu’ils développent avec leurs abonnés donne inconsciemment à ces derniers un droit de regard sur leur mode de vie. C’est ainsi que certains trouvent légitime de leur reprocher de vivre pour eux sans penser à ceux qui les regardent.

Un argument commun aux haters est que les personnes de ‘mauvaise vie’ ne devraient pas être mises en lumière. Pourtant, personne ne nous pousse à les regarder. Si le contenu ne nous plait pas, il nous suffit de cliquer sur un bouton pour nous désabonner. Nous avons des oncles alcooliques ou des aînés irresponsables dans nos familles, s’il faut que tout l’univers soit parfait pour que nous ayons une bonne moralité, on devrait donc cacher ces personnes.
En réalité, notre bonne éducation et nos valeurs ne sont pas là parce que nous avons évolué dans un monde composé uniquement d’individus parfaits, mais parce que nous avons été exposés à des influences saines. Les mauvais exemples existent partout, c’est à nous de savoir les distinguer et les éviter.

Lorsqu’on est enfant, on ne choisit pas qui nous éduque ni qui sera notre figure d’autorité, mais en tant qu’adulte nous pouvons choisir le contenu auquel nous nous exposons. C’est quand même bizarre de voir des gens se plaindre du fait que les influenceurs ne fassent rien à part exhiber leur vie de luxe et donner des conseils sur les relations amoureuses. Pourtant, il existe de nombreux créateurs de contenus qui abordent des sujets variés et prodiguent des conseils bénéfiques à leurs abonnés.

Les influenceurs sont responsables de ce qu’ils font, ils ne sont pas responsables du crédit que vous leur accordez. Avant de nous plaindre d’eux, rappelons-nous que les algorithmes des réseaux sociaux sont structurés de sorte que le contenu qui nous parvient soit celui auquel nous nous intéressons le plus souvent. Il nous revient donc de choisir les contenus qui nous sont bénéfiques et qui vont dans le sens de nos valeurs.

Aussi, nous devons savoir que nous sommes, chacun à notre niveau, un modèle pour les personnes qui nous regardent. Si nous ne trouvons personne pour mettre en avant les valeurs et les produits auxquels nous tenons alors faisons-le nous-mêmes.

Pour conclure cet article, je me suis amusée à faire un top 5 des créateurs de contenu congolais que je connais. Je deviens tellement vieille que j’ai dû demander de l’aide à mon petit frère pour y arriver :

  • Chadrac Kebane est un jeune étudiant et entrepreneur dans le numérique. Il accompagne également d’autres jeunes qui se lancent dans le domaine. En le suivant sur Facebook, j’ai déduit que le travail et la provocation sont ses meilleurs amis.
  • Brazza news est l’une des pages facebook les plus suivies dans notre pays. Elle semble remplacer la chaîne nationale sur internet et est le premier canal vers lequel on se tourne pour se mettre à jour de l’actualité.
  • Aichata Toure, une jeune femme passionnée de mode,  est utilisée pour promouvoir plusieurs produits sur internet, que ce soit des pages de vente, des salons de beauté ou encore des lieux de divertissement.
  • Theresa Bouams  est mannequin et entrepreneure. C’est une adepte du retour aux sources qui n’hésite pas à casser les codes de la chrétienté et à faire la promotion de la spiritualité africaine.
  • Jephté de Bacongo est connu pour ses vidéos humoristiques. Il décrit souvent les situations de la vie quotidienne avec un regard de congolais. Un de ses fans m’a dit “Avec un style humoristique atypique, il a remis l’argot congolais sur le devant de la scène. Il a internationalisé la langue lari qui était déjà connue.” Je n’aurais pas dit mieux!

Il existe beaucoup de personnages publics que vous pouvez suivre; alors, choisissez vos influenceurs.

Estia.

10 commentaires sur “CHOISISSEZ VOS INFLUENCEURS”

  1. Merci pour cet article de qualité.

    Et surtout de ne pas être tombé dans le piège de la moralisation !

    Bravo madame.

  2. 👉 👉 $5,000 FREE EXCHANGE BONUSES BELOW 📈 👉 PlaseFuture FREE $3,000 BONUS + 0% Maker Fees 📈 + PROMOCODE FOR NEWS USERS OF THE EXCHANGE 👉 [M0345IHZFN] — 0.01 BTC 👉 site: https://buycrypto.in.net Our site is a secure platform that makes it easy to buy, sell, and store cryptocurrency like Bitcoin, Ethereum, and More. We are available in over 30 countries worldwide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *