COMMENT AVOIR LE CORPS IDÉAL

Source Image : AP Images par Mark Lennihan

Je devrais commencer cet article avec une jolie photo de moi mais, tala  kaka*, je n’aime pas les photos. Anyway, mon objectif n’est pas de vous faire profiter de ma grande beauté ou de demander vos votes pour me faire gagner le concours de miss Univers. Le but de cet article est de partir de mon expérience et de déceler des astuces pour vous aider à changer votre regard sur vous afin de vous approprier le corps idéal.

Je suis une femme mince, 1m68 pour 53 kg, dark skin, cheveux crépus, lèvres pulpeuses et j’ai de grands pieds (je chausse du 42). Aujourd’hui je me trouve jolie, je me sens irrésistible et je n’imagine pas un corps plus beau que le mien. Cela n’a rien de prétentieux, y a-t-il un physique que je devrais apprécier plus que le mien?

Comme tout le monde, il m’arrive de passer par des périodes où je me sens moins bien dans ma peau ou moins désirable. C’est pourquoi je pense qu’il est important de savoir dépasser cette étape où on remet en question son physique à cause du regard que la société lui porte.

Toutes les femmes sont belles ! 

Je n’ai pas toujours été prompte à me trouver jolie. Je me suis décrite physiquement, pour certains d’entre vous, je dois être un pur canon et pour d’autres, je suis juste un corps tout ce qu’il y a de plus banal. Je n’ai mentionné aucune caractéristique qui pourrait m’enlaidir aux yeux des autres.

A une époque donnée, j’ai cru que j’avais tout pour être moche. C’est ce qui arrive à nombreux d’entre nous: nous n’avons pas d’anomalies physiques mais nous nous trouvons disgracieuses et complexons sur des traits physiques qui sont totalement normaux.

Je ne m’appréciais pas et les personnes qui m’appréciaent, je ne les trouvais pas sincères. J’avais cette attitude parce que des gens autour de moi se sont amusés à critiquer les parties de mon corps que j’ai citées plus haut: j’étais “trop noire”, mes lèvres étaient trop grosses, mes cheveux n’étaient pas assez longs et ils étaient trop crépus, j’étais trop mince et mes pieds trop grands pour une femme. Pendant des années, j’ai essuyé les injures et les remarques désagréables. Cependant je n’ai jamais songé à modifier mon physique.

Je me suis détestée certes mais j’étais convaincue que je devais apprendre à aimer ce corps pour me sentir bien. Ce, tout d’abord parce que je n’avais pas d’argent pour faire de la chirurgie esthétique et par quel miracle allais-je changer tout mon physique sans que personne ne le remarque? Puis, je ne voulais pas donner raison aux personnes qui m’avaient offensée.

Je vais vous dire en 5 points ce qui m’a aidée à prendre confiance en moi…

Prenez soin de vous

La première étape pour apprendre à aimer son corps est d’en prendre soin. Considérez qu’il a besoin d’amour et de soins. Une bonne douche (comment vas-tu avoir confiance en toi si tu sens mauvais?), un bon massage de temps en temps ou encore une visite chez le médecin lorsque vous vous sentez mal. 

Vous complexez sur la couleur de vos dents? Allez voir un dentiste, demandez un détartrage si nécessaire. Discutez avec lui et il vous rassurera que la couleur de vos dents est naturelle.

Apprenez à connaître votre corps, comprenez sa nature et faites en sorte qu’il se porte le mieux possible. Donnez lui l’amour qu’il lui faut et il vous le rendra.

Apprenez à vous mettre en valeur

Trouvez votre type de silhouette et trouvez des astuces pour vous montrer sous votre meilleur jour, apprenez à vous rendre belles et ainsi vous vous sentirez belles. 

Portez des bijoux et des couleurs qui vous plaisent et qui vous subliment. Ne vous habillez pas pour cacher vos défauts mais pour sublimer votre beauté naturelle. 

À ce propos, il faut faire attention à ne pas tomber dans un piège, celui d’abuser des artifices. Il ne sert à rien d’apprendre à se maquiller, de connaître toutes les techniques de contouring parce que cela vous aide à affiner votre nez et donc à “l’embellir”. Le but ici n’est pas d’utiliser les artifices pour cacher vos défauts, mais pour mettre en valeur vos atouts naturels.

Une amie m’a dit qu’autant Dieu ne donne pas tout, autant il est impossible qu’il ne donne rien. Cela veut dire que chacune de nous a au moins un atout qu’elle peut sublimer pour se sentir belle.

Riez de vous-mêmes

Oui, l’humour aide à dédramatiser les choses. Vous pouvez vous moquer de votre petite taille ou de vos seins qui pendent. Apprenez à prendre du recul par rapport à la situation. Rire de vous ne veut pas dire que vous devez vous humilier, cela veut dire que vous prenez du recul par rapport à vous-même et que vous vous moquez avec bienveillance. Cela signifie que vous assumez vos défauts, vous les normalisez et évitez de complexer par conséquent : d’accord j’ai de bourrelets, mais c’est bien parce que mon partenaire peut s’y accrocher pendant une levrette. Rire vous permet d’être de meilleure compagnie pour les autres, vous savez rire de vous et en faire rire les autres.

Identifiez-vous à des personnes qui vous ressemblent

Je trouvais de la force en observant des femmes connues. Je prenais un attribut physique que je trouvais disgracieux chez moi et je cherchais une femme qui avait le même. Je regardais comment elle le sublimait et comment elle était belle. Je ne pouvais pas trouver mon teint moche alors qu’Isabelle Beke était la star de mon film préféré. Je ne pouvais pas trouver ma minceur disgracieuse alors que j’étais en kiff sur Zoe Saldana. Et comment complexer sur ma chevelure alors que j’ai toujours vu les femmes de ma famille porter fièrement leurs couronnes crépues.

Vous n’avez aucun intérêt à vous extasier devant ces personnes qui ne vous ressemblent pas et de vous appuyer sur vos défauts pour vous comparer à elles, ooh “Regarde elle est ravissante parce qu’elle a un ventre plat, le mien est moche” C’est inutile! Trouvez des personnes qui vous ressemblent et trouvez-les jolies.

Il est important de pouvoir s’identifier à quelqu’un pour avoir confiance en soi. Certaines auront plus de mal que d’autres à trouver quelqu’un qui leur ressemble. Cependant, si Winnie Harlow n’avait pas décidé de mettre en avant son corps, est-ce que les personnes atteintes de vitiligo pourraient s’identifier à elle aujourd’hui? J’ai envie de vous dire, si vous ne trouvez pas de modèle, alors soyez la première à inspirer celles qui vous ressemblent.

Entourez-vous de personnes qui vous valorisent

Vous faites quoi avec ce type qui critique votre poids? Pourquoi supportez- vous les blagues déplacées de vos amies sur votre ventre d’après grossesse ?

Sans être rigide à l’humour, vous devez apprendre à reconnaître les remarques non bienveillantes de votre entourage et à faire en sorte de ne plus en recevoir. Si vous pouvez discuter de cela avec vos proches, expliquez-leur à quel point cela vous met mal à l’aise et qu’ils  arrêtent. Vous pouvez également vous éloigner de ces personnes dont l’attitude vous blesse. Certaines fois, ce sont nos proches qui nous font complexer sur notre corps. Face à leurs critiques, nous remettons en question notre physique sans envisager le fait que nous soyons entourées de personnes toxiques.

Si une personne ne vous fait pas de bien alors vous n’en avez pas besoin dans votre vie.

Le manque de confiance en soi peut venir d’un mal être profond. Cela peut être dû à un entourage  toxique ou au fait de vivre une expérience qui change radicalement son physique, alors il est difficile d’adopter ce nouveau corps qui paraît inconnu. Mais, sachez que vous êtes la première personne à devoir apprécier votre corps. Et vous avez besoin de cet amour pour avoir confiance en vous et pour vous valoriser devant les autres. 

Il est possible que la raison pour laquelle vous ne vous acceptez pas est plus profonde et peut-être que vous avez besoin de consulter un thérapeute. Cependant, cet article est là pour vous rappeler que vous n’avez aucune raison de vous détester et vous encourager à porter vos couronnes.

Vous n’avez pas besoin de vous changer pour être belles. Le corps idéal existe, il suffit de vous l’approprier !

Estia.

*tala  kaka : Comprenez que

S’abonner

4 commentaires sur “COMMENT AVOIR LE CORPS IDÉAL”

  1. Effectivement, la confiance en soi doit tout d’abord être subjective. N’écartons pas les excuses quand même, l’article clair. Dans prendre soin de soi il y a se connaître. Donc savoir ce qui est normal ou pas aussi. C’est comme pour l’obésité. On sait que c’est anormal.

  2. Estia, je suis fier de toi, de ton évolution dans l’écriture, je sais que c’est un exercice difficile pour toi mais tu as parfaitement su dompter la bête et tu nous produits des pépites. Merci pour toute l’empathie que tu glisses dans tes articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *