LE SUPER ADOBE

Source image: ONG Base Tchad

Il y a quelques mois, les populations du village de Katafa au Tchad ont construit une maternité avec des sacs de sables. Le village manquait de centre de santé et la maternité ne répondait pas aux normes sanitaires, ce qui conduisait certaines femmes à accoucher à domicile. Le Bureau d’appui Santé et Environnement (BASE), une ONG créée en 1996 et basée à N’djamena la capitale tchadienne, a  entrepris avec l’appui de l’organisation suisse Women’s Hope International de financer une maternité en impliquant les villageois dans sa construction. La technique utilisée pour cette construction s’inspire du Super Adobe. 

Le Super adobe est une méthode créée par l’architecte Nader Khalili dont le but est de construire une maison à base de sac de terre et d’un peu d’huile de coude. De base le modèle de construction avait été inventé sur la demande de la NASA qui cherchait un modèle de logement pour les astronautes lunaires. L’architecte a mis au point une méthode qui permettait l’utilisation des matériaux disponibles sur la lune à savoir la poussière lunaire. Par la suite, il a adapté son invention pour répondre aux besoins humanitaires, notamment pour les déplacés des zones de conflit. Le principe a été repris et adapté pour répondre à différents besoins.

Comment construire soit même un éco-dôme avec la technique super Adobe? 

Pour commencer, vous aurez besoin : 

  • des sacs qui seront remplis de terre pour faire office de mur, 
  • des sacs qui seront remplis de gravier pour les fondations,
  • du fil barbelé pour rendre stable les étages de sacs,
  • des pelles,
  • une brouette, 
  • de l’eau, 
  • du gravier, 
  • de la terre, 
  • des seaux,
  • un peu de ciment. 

Étape 1 : 

  • Creuser une tranchée pour la construction des fondations, il faut que la tranchée (fossé allongé) soit plus large que la largeur du sac qui constituera les murs. 
  • Remplir ces tranchées de pierres ou de d’autres blocs solides. Ces blocs sont importants car ils supporteront le poids de toute la structure. 
  • Mettre deux à trois étages de sacs remplis de gravier et de sable au-dessus avec un fil barbelé entre chaque étage pour stabiliser les sacs. 
  Photo 1 : Construction des fondations. Des tranchées  creusées dans le sol puis  remplies avec des sacs pour constituer la base de la structure.Source photo : terasophia

Étape 2 :

  • Remplir les sacs de terre un peu mouillée (il est important de choisir une terre avec une petite composition d’argile) cela permet de rendre le bloc de terre plus compact après séchage. En empilant les sacs, il faut tamponner dessus avec un objet lourd de surface plane (vous pouvez utiliser une dame de maçon ou fabriquer un objet similaire), cela permet de compacter le mur. 
  • Ne pas oublier de mettre du fil barbelé entre chaque étage de sac pour permettre une adhérence et unir au mieux chaque couche qui constituera le mur.

Étape 3 : 

  • Faire des moules pour les ouvertures à l’aide du bois ou de la paille 
  • Placer les moules aux endroits appropriés pendant la construction du mur. Ces coffrages permettront de délimiter les ouvertures qui serviront de portes et fenêtres comme illustré sur la photo ci-dessous.
Photo 2 : Moules en bois pour délimiter les futures ouvertures telles que les portes et les fenêtres.
Source photo : solidaire univers

Étape 4 : 

Pour les installations d’eau et d’électricité il faut les faire en même temps que la construction de la maison entre les sacs de sable. Car après élévation du mur revenir y faire des trous peut causer des problèmes d’étanchéité. 

Il est important de choisir les câbles électriques pouvant être enterrés car ceux-ci offrent plus de protection face aux intempéries et aussi laissent plus de marge au cas où l’on décide de les enterrer ou pas. 

Étape 5

Le toit de l’éco-dôme peut être construit avec des sacs en terre posés au fur et à mesure pour constituer un dôme. la technique c’est de diminuer au fur et à mesure la surface la surface intérieure du bâti. On peut aussi opter pour un toit traditionnel avec une charpente en bois.

 Photo 3 : Montage d’une charpente pour accueillir la toiture traditionnelle d’un écodôme. 
Source photo: solidaire univers

Étape 6 : 

Pour le plancher de la maison, le sol intérieur, vous pouvez faire une dalle en béton ou mettre des pavés ou encore des briques. 

En ce qui est de l’enduit à l’extérieur, il faut le faire au plus vite avant que le mur ne sèche pour permettre une meilleure adhérence entre l’enduit et le mur. Les matériaux à utiliser peuvent être de l’argile, du ciment ou l’enduit à chaud. l’enduit permet de protéger le mur, il est donc important de commencer par combler les espaces entre les sacs.

Photo 4: Pose de l’enduit de chaux sur les murs pour les protéger contre les intempéries.
Source photo : ecodomeFrance

La construction d’un éco-dôme avec la méthode du Super Adobe ne coûte pas grand chose car les matériaux sont à portée de main. Maintenant que vous savez tout, vous pouvez vous-même construire un éco-dôme pour logement ou même pour en faire une maternité. 

Je vous propose une vidéo illustrative de la mise en oeuvre d’un éco-dôme.

Exaucée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *